Chargement Évènements

Une expérience poétique et puissante qui explore l’Expérience Imminente de la Mort

Conséquence d’un choc thermique à -30° lors d’une tournée hivernale au Canada, la danseuse et chorégraphe Michèle Anne De Mey est soudain, dans l’aéroport de Toronto, frappée d’un coma abrupt dont elle ne reviendra que plus tard.

Cette « expérience imminente de la mort », c’est ainsi qu’elle est scientifiquement répertoriée, engendre en son subconscient une puissante vision de lumière et de chaleur qui réunit ses proches les plus intimes dans une submergeante bouffée d’amour.

De l’autre côté du miroir – de la vie, de la mort ? -, Lewis Carroll n’est pas très loin, ni les interrogations existentielles et métaphysiques d’Alice au pays de ce qui nous étonne et nous pose question. Une glace sans tain aux dimensions du plateau, possible véranda, constituera l’écran d’où surgira la scène du rêve et de l’imaginaire, via les images de paysages ou d’intempéries filmées par Julien Lambert et Giacinto Caponio, soulignée par une musique qui, quant à elle, évoquera les rivages des ténèbres, à l’image des « laments » de la reine de Didon de Purcell.

Elle suggèrera aussi la frontière ténue de l’agonie et du trépas, dans un no man’s land confusément habité d’absurde et de nonsense.

Après l’invention complice et triomphale d’une «nanodanse» digitale avec Kiss and Cry et Cold Blood, le couple Jaco Van Dormael et Michèle Anne De Mey, remet son titre en jeu avec l’expérimentation d’une nouvelle écriture scénique.

Production

Un spectacle de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael

Interprétation, seule en scène : Michèle Anne De Mey

Mise en scène : Jaco Van Dormael

Chorégraphie : Michèle Anne De Mey

Assistante à la chorégraphie, à la mise en scène et réglage des lévitations : Fatou Traoré

Scénographie : Sylvie Olivé

Création lumières : Nicolas Olivier

Création vidéo : Giacinto Caponio

Création son : Boris Cekevda

Création costumes : Nicole Moris

Régisseur général, partenaire lévitation et conception objets en mouvement : Ralf Nonn

Assistante scénographie : Aurélie Borremans

Régie Lumières : Aurore Leduc

Régie vidéo : Gwenael Laroche

Régie son : Benjamin Dandoy

Stagiaire scénographie : Kenia Raphaël

Séquences filmées : Julien Lambert

Assistants caméra : Adrien Legrand et Juliette Van Dormael

Avec les apparitions de Luc De Mey et Jacqui Beckford

Régie plateau : Isabel Scheck

Directeur technique Astragales : Thomas Dobruszkès

Réalisation costumes : Nicole Moris, Nathalie Willems et Pauline Aschoff (stagiaire)

Construction décor : Ateliers du Théâtre National Wallonie-Bruxelles

Réalisation patines : Valérie Perin

Conception de la lévitation « magie nouvelle » : Cie 14:20

avec la participation de Bernard Painchault, Marco Bataille-Testu et Robin Milly.

 

 

Production déléguée Astragales asbl / Hélène Dubois

Assistante de production : Manon Faure

Assistante relations publiques : Caroline Dujardin

Une production Astragales asbl / création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles

En coproduction avec Le Théâtre de Namur – Mars Mons arts de la scène – Canadian Stage (Toronto) – La Coop asbl,

En partenariat avec Charleroi Danses Centre chorégraphique de la Communauté française, le KVS

 

Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge.

Date(s) de représentation(s)

Amor
Théâtre le Manège 9€ à 15€ mar. 21.11 — 20h00
Amor
Théâtre le Manège 9€ à 15€ mer. 22.11 — 20h00