fbpx

Offre(s) d’emploi(s)

ligne-bleue
 
 

Coordinateur.trice du Consortium PECA pour les arrondissements de Mons et de Soignies mi-temps (H/F)

 
Employeur :
 
Consortium PECA – Parcours d’Éducation culturelle et artistique via le référent
Mars – Mons arts de la scène asbl.
Siège social : rue de Nimy, 106 à 7000 MONS
Téléphone : 065/39.98.00
Courriel : philippe.degeneffe@surmars.be
Projet porté par un Consortium composé des institutions ci-dessous :
– Central ;
– ékla – Centre scénique de Wallonie pour l’enfance et la jeunesse ;
– Jeunesses Musicales Mons-Borinage et de Charleroi ;
– Mars – Mons arts de la scène (référent) ;
– Opérateur d’Appui de la Bibliothèque provinciale du Hainaut ;
– Pôle muséal de la Ville de Mons.
 
 
Contexte :
 
Le Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique (PECA) fait partie de la réforme de l’enseignement, le Pacte pour un Enseignement d’Excellence, qui est entré en fonction à la rentrée 2020. Les réformes du Pacte pour un Enseignement d’Excellence invitent à développer davantage les collaborations entre l’école et la culture et, surtout, à donner une place durable à l’art et à la culture au sein des apprentissages. Le Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique (PECA) concernera tous les élèves, s’étendra du maternel à la fin du secondaire et sera à concevoir prioritairement en partenariat avec les acteurs culturels de proximité.
 
Plus d’infos sur :
http://www.enseignement.be/index.php?page=28280
http://www.enseignement.be/index.php?page=28316&navi=4694
 
 
Missions :
 
Il.elle travaille la dynamique de plateforme (personnes ressources, contenus, expertises) pour mettre efficacement en réseau les opérateurs du Consortium avec les représentants du monde scolaire – en priorité les établissements ayant peu ou pas de contacts avec le milieu culturel – en stimulant un échange continu entre l’ensemble des acteurs concernés. Une attention particulière se portera sur la collaboration avec les ESA (Ecole Supérieure des Arts) et les ESAHR (Enseignement secondaire Artistique à Horaire réduit) afin de développer ensemble une vraie dynamique de travail fondée sur les complémentarités.
 
Il.elle garantit une mixité et une représentativité des acteurs du monde culturel actifs dans la médiation culturelle scolaire à l’échelle du territoire assurant une capacité de couverture suffisante. Cette mixité se justifie par les besoins en expertises complémentaires apportées par les porteurs du Consortium, mais aussi par leurs zones d’action, leur connaissance du terrain et les défis à adresser en matière d’accès à la culture pour tous en milieu scolaire.
 
Il.elle assure la médiation culturelle scolaire :
– Il.elle identifie et coordonne une offre culturelle afin de rencontrer au mieux la notion de parcours transversal d’éducation culturelle et artistique, que ce soit tant dans les aspects de « connaître » et « pratiquer » que dans l’aspect « rencontrer » des référentiels.
– Il.elle met les acteurs du Consortium en capacité de créer des liens entre leurs domaines respectifs et encourage la prise de participation active des élèves et des enseignants dans les dispositifs.
– Au-delà de l’existant, il.elle crée des projets novateurs qui sortent des silos et dépassent les frontières des réseaux et établissement scolaires, des opérateurs culturels.
– Il.elle mobilise le ressort de l’éditorialisation, en s’appuyant sur des grandes thématiques annuelles dans lesquelles les différentes expériences culturelles et artistiques peuvent s’intégrer et se répondre.
– Il.elle profite de l’hybridation des compétences réunies au sein du Consortium pour favoriser le développement à plus grande échelle de pratiques innovantes déjà expérimentées sur le terrain :

  • o résidences d’artistes en milieu scolaire ;
  • classes artistiques ou classes-patrimoine/contrats-lecture ;
  • organisation de semaines culturelles ou interculturelles ;
  • ateliers artistiques ;
  • classes en immersion artistique ;
  • participation à des concours, projets, invitations, expositions, spectacles, productions, enregistrements ;
  • animations diversifiées en bibliothèques/ludothèques ;
  • collaborations intergénérationnelles pour des projets culturels ;
  • rencontres ponctuelles (écrivain en classe, invitation d’un parent, d’un expert, d’un témoin) ;
  • et toute autre initiative répondant aux objectifs poursuivis par le PECA.
  •  
    Il.elle joue la carte de l’interdisciplinarité, de la mise en réseau, de la complémentarité des expertises et des vécus à l’échelle de notre territoire avec pour horizon la démocratie culturelle et pour charte de conduite, les droits culturels.
     
    Il.elle oeuvre au développement de connaissances et de compétences :
    Le PECA offre aux acteurs du monde culturel et du monde scolaire l’opportunité de se fertiliser l’un et l’autre, une plateforme d’expérimentation et d’apprentissage. Mais rien « ne va de soi » et les porteurs du Consortium porteront en conséquence une attention particulière à la mise en place de processus de documentation des connaissances produites suite à la mise en application du PECA mais également, le tracé de chemins de formation à destination des opérateurs culturels et du monde scolaire.
     
     
    Profil :
     
    – Vous avez une très bonne connaissance du milieu de la culture et de l’enseignement des arrondissements de Mons et de Soignies ;
    – Vous avez un intérêt pour les matières artistiques ;
    – Vous avez la capacité de porter un projet en parfaite liaison avec le Consortium d’une manière générale et des personnes extérieures, d’horizons divers, selon les besoins ;
    – Vous avez une capacité d’analyse ainsi que de synthèse et vous faites preuve d’initiative ainsi que de réactivité, flexibilité et disponibilité dans votre travail ;
    – Vous avez un excellent sens de la négociation ;
    – Vous êtes autonome, organisé.e et avez le sens des priorités ;
    – Vous mettez en place des outils de planification et de suivi.
    – Vous maîtrisez la suite office (Windows, Word, Excel, …).
    – Vous maîtrisez parfaitement la langue française à l’écrit et à l’oral.
    – Vous disposez d’un permis de conduire B (le poste requiert de la mobilité sur l’ensemble de la zone d’activités).
     
     
    Diplôme :
     
    Diplôme universitaire ou de type supérieur.
     
     
    Expérience :
     
    Expérience minimum de 3 ans dans une fonction de coordination et de gestion de projets relatifs aux domaines de la Culture et/ou de l’Enseignement.
     
     
    Nous vous offrons :
     
    – Contrat à durée déterminée de un an reconductible deux fois.
    – Mi-temps – 19H/semaine.
    – Package salarial sera en lien avec vos compétences et votre expérience.
    – Date de prise de fonction : mars 2021.
     
     
    Modalités de recrutement :
     
    La lettre de motivation ainsi que le curriculum vitae sont à envoyer avant le vendredi 29 janvier 2021 par email à Anne-Thérèse Verschueren à annetherese.verschueren@surmars.be ou par courrier à :
     
    Mars – Mons arts de la scène
    Consortium PECA
    Rue de Nimy, 106
    7000 MONS
     
    Les candidat.e.s retenu.e.s seront entendu.e.s par un jury composé de représentant.e.s des institutions présentes dans le Consortium.
     
     

    Taille du texte