Chargement Évènements

Cher Public,
 
Dans ce contexte exceptionnel, nous mettons tout en œuvre pour vous proposer de vivre cette première édition du festival 100% en ligne. Accessible à tous, le festival des musiques sacrées vous est offert du 4 au 12 décembre.
 
Il vous suffit de vous rendre chaque soir à 20h sur notre page Facebook ou notre chaine Youtube !
 
Pour les remboursements et/ou autres questions, contactez-nous à public@surmars.be.
 
Bon festival !


Point d’orgue de ce premier Festival des Musiques Sacrées, le programme du concert Confluences est un vibrant hommage musical aux racines communes des civilisations fondatrices du Moyen-Orient et de l’Occident.
 
Les subtilités de nos identités multiples y seront explorées par Qoutayba Neaimi, compositeur venu du confluent du Tigre et de l’Euphrate, avec le concours de Judith Adler de Oliveira, librettiste et compositrice. Fruit d’une rencontre musicale, littéraire et humaine, le projet Confluences trace un itinéraire du deuil à la réconciliation.
 
Le concert s’ouvre sur une prière de deuil issue de la liturgie juive, le Kaddish. À travers les mots d’introduction « Sh’ma Koleinu » (« Entends notre voix »), c’est l’humain qui s’adresse à l’insondable, mais c’est aussi la voix des disparus qui incite les vivants à conserver espoir. La Cantate, mosaïque de citations littéraires, poétiques et liturgiques en 6 langues, célèbre la diversité dans un langage musical mêlant la magie du maqâm à l’art du contrepoint, s’attardant sur la valeur de l’hospitalité et sur la figure d’Abraham et ouvrant ainsi une voie vers la réconciliation.
 
Avec le soutien du Forum des Compositeurs.


Au programme :
 
Qowl Kaddish, Judith Adler de Oliveira. Pièce pour 8 chanteurs et ensemble instrumental.
– Deux chants soufis (voix, nay, santur, violon et percussions orientales)
Question pour violon, Qoutayba Neaimi.
– Cantate Confluences, Qoutayba Neaimi. Cantate pour 9 chanteur·euses et ensemble intrumental.


Distribution :
 
Solistes :
Aziza Salahova (violon) – Fakhir Madalal (voix orientale) – Tammam Mohamad Alramadan (nay) – Mohammed Adnan Abdullah (violon) – Firas Hassan (percussions orientales) – Kassim Mohammed Abed (santur).
 
Chanteur·ses :
Julie Gebhart (soprano) – Louise Kuyvenhoven (soprano) – Katarina Van Droogenbroek (mezzo) – Caroline de Mahieu (mezzo-soprano) – Dorothée Bolle (alto) – Kenny Ferreira (ténor) – Christophe Bornet (baryton) – Emmanuel Junk (basse).
 
Instrumentistes :
Valentine Dubrux (clarinette) – Marta Costa Soares (contrebasse) – David Coppée (percussions).
 
Direction : Xavier Carlier
Composition : Qoutayba Neaimi
Composition (Qowl Kaddish) et livret : Judith Adler de Oliveira



Dans le cadre du festival des musiques sacrées, programmé en ligne du vendredi 04 au samedi 12 décembre.

Sam 12 décembre
20h
Arsonic
15 / 12 / 9 / 5€ (détails tarifs)
Bonus curiosity : 2 points

    Accessible aux personnes à mobilité réduite
    Présence d’une boucle à induction
 
 

Date(s) de représentation(s)

Reporté – Confluences
Arsonic 9€ à 15€ sam. 12.12 — 20h00