Chargement Évènements

Festival de créations !


Deuxième édition du Festival de créations Mons-Borinage ! Cinq artistes ou duo d’artistes intimement liés à Mons – choisis parmi 45 dossiers reçus lors d’un appel à projets – y présenteront en primeur leur création. Biberonnés dans un des centres culturels partenaires, accompagnés de près par l’équipe de Mars – Mons arts de la scène, ces nouveau-nés ont le sang local et sont tout destinés à de longues et belles tournées. 5 jours de fêtes et de créations – 1 journée intégrale présentant l’ensemble des projets – Le Festin 2018, c’est parti !


I WANT YOU BUT I WANT YOU TO WANT ME MOREcollectif_sueur
Ici, l’amour s’envisage comme une fête moderne, plutôt légère, excessive ou triste. On y formule des attentes, on s’enivre, on (se) consomme ou on se gave. On en sort transformé, plus fort ou encore à quatre pattes. Ça va trop vite, il y a des clics, des ondes et des interférences… à l’ère de notre solitude connectée.
 
Quand les oiseaux ne chantent plusSarah Sleiman
C’est l’histoire d’une jeune fille de 27 ans au bord de la rupture. Face à une désillusion totale, elle convoque l’environnement familial dans lequel elle a grandi, ses histoires d’amour, son héros omniprésent – derrick – mais aussi ses névroses, ses peurs, tout ce qu’elle a toujours rêvé de dire et qu’elle n’a jamais osé dire. Entre réalité, rêve et onirisme, tout cela est-il bien réel ?
 
Lutte des classesSalomé Cricks/Iacopo Bruno
C’est la pause au call center. Deux comédiens s’extirpent de leurs petits bureaux et, par ennui ou par envie, s’adressent aux spectateurs comme on s’adresserait à un collègue. La parole s’étire, s’emballe. Les conversations anodines se font plus intenses, se transforment en dialogues, en harangues. Les bureaux sont délaissés, la pause café devient révolution.
 
Un hypnotique anonyme !Sébastien Domogalla
Un homme rentre chez lui, tente d’ouvrir la porte d’entrée, n’y arrive pas. Il passe en revue ses clés, bipe, lance à distance son expresso. Il veut entrer chez lui mais ne sait plus à quel gadget se fier pour ouvrir la porte. Le projet raconte, de manière ludique et poétique, notre accoutumance aux objets technologiques dans notre vie quotidienne.
 
Tu fais la femmeCarole Lambert
(Théâtre contemporain drôle)
On s’ennuie. Il faut combler l’ennui. Il faut bien commencer quelque-part.
Que faire?
Jouer !
Ah.
Amour, violence, politique, pâtisserie, protection animale, écologie, théorie du genre, anthropologie familiale, psychologie de l’enfant, société de consommation, physique quantique, livraison à vélo, astronomie, prévention routière, industrie du sport, Janis Joplin : autant de sujets de société soulevés dans cette pièce paysage, virevoltant du rire aux larmes dans un chaos d’actions et de paroles, entre compassion et révolte, du gâteau au yaourt au combat à mort, en passant par le Cosmos ou Droupt-St-Basle


Mar 11 > Sam 15.19 – 19h + 21h
Intégrale : sam 15.09 – 14h > 22h
Théâtre le Manège

Ce spectacle vous est proposé dans le cadre de la Biennale 2018 – 19 de Mons, Capitale culturelle.
 
Retrouvez ici tous les spectacles proposés sur Mars pendant la Biennale.
Et découvrez la programmation complète sur le site monscapitaleculturelle.eu


Production

Le Festin Mons-Borinage est une collaboration du Centre culturel de Boussu, du Centre culturel de Colfontaine, du Foyer culturel de Saint-Ghislain, du Centre culturel de Frameries, de la Maison culturelle de Quaregnon, du Centre culturel de Dour, de la Fabrique de Théâtre à La Bouverie, de Mars – Mons arts de la scène et de la fondation Mons 2025, dans le cadre de la biennale 2018.
 
I want you but I want you to want me more : Création collectif_sueur. Ecriture et Mise en scène : Nora Burlet et Ariane Malka. Scénographie, création vidéo, création sonore et costumes : Romain Vennekens. Création lumière : Juanita Onzaga. Avec Tom Adjibi, Clémentine Colpin, Jeanne Dailler, Benjamin Boutboul, Maureen Merchiers, Alexis Julémont. Une production Le festin/Mars dans le cadre de la Biennale 2018.
 
Quand les oiseaux ne chantent plus : Un projet de et une mise en scène de Sarah Sleiman. Texte de Thomas Depryck. Avec Hugo Messina et Laura Fautré. Une production Le Festin/Mars, dans le cadre de la Biennale 2018..
 
Lutte des classes : Texte d’Ascanio Celestini. Un spectacle de et avec Salomé Cricks et Iacopo Bruno.
Une production Le Festin/Mars dans le cadre de la Biennale 2018, et le Théâtre des Martyrs.
 
Un hypnotique anonyme : Auteur, Concepteur et interprète : Sébastien Domogalla. Création Lumière & Direction technique : Filippo Cavinato. Aide à l’écriture et direction d’acteur : Xavier Bouvier. Conception Illusion et assistant plateau : Gaël Bernier. Création sonore : Antoine Hénaut. Création costume : Evelyne Meersschaut. Création visuelle : Mara De Sario. Distribution en cours
Une production de la Compagnie du Plat pays ! Asbl, en coproduction avec Le Festin, Mars dans le cadre de la Biennale 2018. Avec le soutien de La Fabrique de Théâtre/Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut, le Centre culturel de Dour, le Centre culturel du Roeulx, Arrêt 59 – Foyer culturel de Péruwelz, le Centre culturel de Colfontaine, la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques/S.A.C.D. Belgique.
 
Tu fais la femme (Théâtre contemporain drôle) : Ecriture et mise en scène : Carole Lambert. Assistante à la mise en scène : Amandine Vandenheede. Avec Amandine Chevigny, Guillaume Druez, Morgane Gilles, Louis Marbaix. Création lumière : Nicolas Oubraham – Collectif Show up!
Une production Le Festin/Mars dans le cadre de la Biennale 2018 et le Rideau de Bruxelles. Avec le soutien de La Roseraie.

Date(s) de représentation(s)

Le Festin Mons-Borinage
Théâtre le Manège mar 11.09 - 00h00 > sam 15.09 - 23h59