Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

Cet événement est annulé.
 
En raison de la récente évolution accélérée de la propagation du virus COVID-19, la Ville de Mons a décidé d’interdire toute manifestation dans les lieux publics fermés.
 
Retrouvez-ici les informations et les modalités de remboursement proposées.
 
Merci de votre compréhension, 
 
Les équipes de Mars


Le temps d’une soirée, la Maison Folie se consacre entièrement aux artistes féminines. Rassemblant des chanteuses, rappeuses et rockeuses de Belgique dans une programmation éclectique ouverte aux nouvelles tendances, cette soirée About Girls vous promet de surprenantes découvertes qualitatives.
 
Au programme :
Portland
Tristan
WAYI
messoins with JOURNEY OF A BEAT
– With Dj Resident: Longo Love !


Portland
Portland est le fruit de la créativité de la musicienne et compositrice Jente Pironet. Quelque part dans l’automne turbulent de 2015, Jente collecte beaucoup de matériel de chansons sans destination finale précise. Au fil des ans, les chansons sont rafraîchies, adaptées, réécrites et finalement stockées dans un nouveau hangar de création sous le nom de Portland, un clin d’œil à la maison de feu Elliot Smith.
Après une courte période d’expérimentation, Portland signe progressivement un modeste brevet sur des chansons pop oniriques et mélancoliques. Les paroles sont chargées de mélancolie et de nostalgie, et les structures des chansons sont extrêmement reconnaissables et précises.
Alors que Jente termine ses études de chanteur et d’auteur-compositeur à l’école de musique PXL de Hasselt, Sarah Pepels, étudiante en première année, se promène dans ces mêmes couloirs un lundi bleu. Les deux partagent la même maison d’étudiants mais surtout les mêmes intérêts et idées sur la musique. Les  » âmes sœurs musicales  » se retrouvent et Portland devient rapidement un duo. Le matériel de la chanson est retravaillé et il devient vite évident que les voix de Jente et de Sarah forment un couple merveilleux. Renforcé par Gill Princen à l’électronique et Arno De Bock à la batterie, Portland continue à chercher son propre son.
 
Tristan
Le magazine flamand Knack Focus a déjà comparé Tristan (ou Isolde Van den Bulcke, comme ses amis l’appellent) à Melanie De Biasio. Et selon le journal flamand De Morgen, son premier EP Illusje rappelle « la future pop vitreuse et jazzy de Dani Siciliano, avec une pincée de Hiatus Kaiyote, un souffle de Kate Bush et une once de Bat For Lashes ». Quelque chose entre krautrock, post-rock et jazz rock, conclut le journal. Et puis, au début de cette année, il y a eu ce magnifique deuxième EP, Delidomia, et cette critique quatre étoiles dans cette autre revue flamande Humo de son concert dans De Handelsbeurs : « C’est impressionnant comment Van den Bulcke, 23 ans, a construit son propre monde, alors que personne ne connaissait son nom il y a un an. Nous n’avons entendu que dix de ses chansons, mais nous la reconnaîtrions déjà sur mille. »
 
WAYI
Certaines personnes trouvent la musique mais la musique a trouvé WAYI. Ayant grandi à l’église, la chanteuse de 26 ans a passé la plus grande partie de son enfance avec l’évangile comme fidèle compagnon. Au fil des ans, cette graine plantée a été arrosée avec Songs In A Minor et d’autres rivières verbeuses irriguées par Alicia Keys. Le premier bourgeon mélodieux est apparu à 11 ans quand WAYI a dû chanter dans la chorale de l’école. N’étant pas encore consciente de son don, ce sont alors les réactions encourageantes de ses camarades de classe et de sa famille qui ont donné naissance aux premières fleurs d’un jardin qui allait continuer à donner.
Après des années d’études et de couverture de ses numéros favoris, elle a finalement eu l’inspiration pour prendre sa plume. Ce qui a commencé comme des histoires et des romans innocents s’est lentement transformé en un bouquet de paroles sur le sentiment le plus pur et le plus complexe : l’amour. Avec une délicatesse subtile et une honnêteté rafraîchissante, WAYI explore chaque pétale et chaque épine de ce thème universel, racontant ses propres expériences parfumées de scènes de films et de situations rencontrées par des amis et une famille qu’elle chérit et qu’elle porte avec elle à chaque étape de son épanouissement artistique. D’où son choix d’avoir une partie de son nom de famille comme pseudonyme…
Son élégance sans effort et sa voix sensuelle ont déjà séduit la radio nationale MNM pour laquelle elle s’est produite à plusieurs reprises et les rappeurs belges K1D et TheColorGrey, qui l’ont respectivement fait figurer sur les titres Delorean Dreams et Clear Blue Skies en 2017. Ces harmonies rêveuses et ce fort sentiment d’identité en disent long : WAYI est un naturel – regardez la s’épanouir.
 
messoins
DÉMYSTIFIER LE BEATMAKING ET FAIRE DÉCOUVRIR DES ARTISTES !
Dans ce live, messoins (aka Arsene Rurangiza) partage son processus de création d’un beat pour un artiste spécifique. Ensuite on assiste à la performance d’un artiste qui aura découvert l’instru, écrit dessus, enregistré et tout ça le même jour.
Pour cet événement, il nous présente la crème de la crème des artistes féminines passées dans son émission.
C’est du belge, et elles sont à suivre de très près !


Info pratique : 15 euros de boisson acheté = 20 euros de boisson offert !
UNIQUEMENT EN PREVENTE !


Sam 18.04 – 18h
Maison folie
Infos : hello@about-it.be
5 euros – Tarif étudiant
7 euros – Tarif prévente
10 euros – Tarif sur place (ou 7 euros en groupe)
Tarifs hors visa/Marstercard


 

 
 

Production

En co-production avec Mars – Mons arts de la scène
QSL PRO – Sound, Light, Video and Backline

Date(s) de représentation(s)

About it presents : Portland / Tristan / & more
Maison Folie 7€ à 9€ sam. 18.04 — 18h00
  • Ce spectacle n'a aucune date de représentation pour le moment.