Joyeux anniversaire !

ligne-bleue
 
L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie fêtera en 2018 ses 60 ans – et moi mon demi-siècle, que cela reste entre nous… Je pourrais parcourir sa riche histoire, égrener les noms de ses différents directeurs musicaux depuis sa fondatrice Lola Bobesco, mais un orchestre c’est d’abord les musiciens qui le composent, et c’est à eux que je souhaite rendre hommage.
 
Celles et ceux qui le font vibrer aujourd’hui – certains ayant participé à la vie de l’ensemble durant des décennies – et tous ceux qui les ont précédés. Nos partenaires fidèles aussi, venant régulièrement enrichir nos rangs pour nous permettre d’aborder de plus vastes répertoires. Sans oublier les précieux artisans de l’ombre : notre équipe oeuvrant en coulisses afin de nous aider à servir la musique dans les meilleures conditions.
 
Je me souviens des propos du grand chef d’orchestre Armin Jordan, un chef aimant les musiciens, qui le lui rendaient bien. « N’oublie pas, me disait-il, ce sont les musiciens qui jouent, pas moi ». Il ajoutait « quand un concert est raté on dit quel mauvais orchestre, et quand il est réussi quel chef formidable. C’est tout l’inverse qui est vrai ! ».
 
Oui un orchestre, ce sont ses musiciens.
 
Leurs magnifiques prestations au dernier Concours Reine Elisabeth, unanimement saluées par le public comme par les professionnels, ont prouvé leur excellence. À Mons, qui accueille et soutient l’ORCW depuis 50 ans, vous les entendrez tout au long de l’année dans les grands chefs d’oeuvres du répertoire ou des pièces plus rares qu’ils vous inviteront à découvrir ; accompagner de jeunes musiciens comme de grands artistes confirmés ; proposer pour la première fois au public montois deux projets d’opéra ; se produire dans leur formation d’origine mais aussi jouer eux-mêmes en solistes, comme lors de la carte blanche qui leur sera consacrée en juin.
 
C’est au Théâtre Royal que s’achèvera cette saison exceptionnelle, l’orchestre y retrouvera sur scène tous ses anciens directeurs musicaux encore en activité, témoignage de notre reconnaissance pour la contribution de chacun au fil des ans, faisant de l’ORCW ce qu’il est aujourd’hui : pas seulement un des plus anciens orchestres de chambre d’Europe (si nous musiciens étions jaugés à l’ancienneté, ça se saurait…) mais un des meilleurs !
 
Joyeux anniversaire à l’ORCW et bienvenue à tous ceux qui viendront célébrer l’événement avec nous.
 
Frank Braley
Directeur musical de l’ORCW
 
 

12 spectacles répartis de janvier à juillet 2018

ligne-bleue
 

 

Taille du texte
Modifier le contraste